• PEAU CONTRE POT

Les acides de fruits ? on en parle...

On les a longtemps appelés les acides de fruits mais aussi AHA, BHA ou PHA. Tous ces composants sont des acides hydroxylés (= c’est leur nom chimique).

Ce sont des molécules naturellement présentes dans les fruits, le lait, le corps humain…

Les acides utilisés dans les cosmétiques sont soit extraits du lait ou de végétaux, soit des produits par synthèse. Les acides se divisent en trois catégories :


– AHA/ Alpha Hydroxy Acids

Ils sont solubles dans l’eau et ont des propriétés kératolytiques/ exfoliantes. Ils vont tous aider à éliminer les cellules mortes et accélérer le renouvellement cellulaire.

Pour quels types de peaux? Les AHA ont un effet sur la surface de la peau et ils sont solubles dans l’eau. Ils sont donc généralement plus indiqués pour les peaux à tendance sèche et/ ou avec de l’hyperpigmentation. Ils ont un effet anti-âge et ils sont également hydratants.

Les différents AHA:

– L’acide glycolique: De tous les AHA, l’acide glycolique (qui vient de la canne à sucre) est le plus efficace, car c’est celui qui a la molécule la plus petite, lui permettant d’exfolier plus profondément dans la peau. Il affine le grain de peau, donne de l’éclat au teint. L’acide glycolique aurait également un léger effet diminuant sur la production de sébum.

– L’acide lactique: Celui provient de la fermentation du lait mais on en trouve aussi dans plusieurs fruits. C’est un des acides les plus doux, il est donc idéal pour les peaux sèches et sensibles. C’est un excellent humectant naturel. Il attire l’eau et la retient dans la peau.

– L’acide malique: On le trouve dans les pommes, les poires, le raisin. Il est souvent utilisé dans les préparations cosmétiques pour rééquilibrer leur pH mais sur la peau, on lui prête aussi des propriétés hydratantes et il aide aussi à stimuler la production de collagène. Il peut pénétrer très en profondeur dans la peau grâce à sa petite taille moléculaire.

– L’acide mandélique: Provenant de l’amande, c’est un des AHA les plus doux car sa taille moléculaire est plus large que les autres acides et limite donc sa capacité d’absorption en profondeur dans la peau. Il agit plutôt en surface, et il est donc moins irritant que d’autres acides agissant plus intensément. Il aide aussi à réduire l’hyperpigmentation et homogénéiser le teint.

– L’acide tartrique: Celui-ci provient du raisin. Cet acide a des propriétés antioxydants et anti-inflammatoires.

– L’acide citrique: Il vient des agrumes. On l’utilise principalement pour ses propriétés éclaircissantes sur les taches brunes et l’hyperpigmentation. Il est aussi astringent donc peut aussi réduire la taille des pores.

Beaucoup de produits cosmétiques à base d’AHA en utilisent plusieurs dans leur formule, de façon à combiner leurs effets.


– BHA/ Beta Hydroxy Acid

Il n’y a qu’un BHA : l’acide salicylique. A la base, il provient de deux plantes, le saule blanc et la reine-des-prés. Mais celui utilisé en cosmétique est généralement synthétique. Il est liposoluble, ce qui veut dire qu’il se dissout dans un corps gras. Concrètement, ça signifie qu’il peut pénétrer à l’intérieur des pores et aider à éliminer les comédons (ou points noirs). Il agit également en surface et il a le même effet exfoliant que les AHA, mais il a aussi une action à l’intérieur des pores.

Pour quels types de peaux? Il est idéal pour les peaux mixtes à grasses, ainsi que celles avec une tendance acnéique. L’acide salicylique a également des propriétés calmantes et anti-inflammatoires, il fonctionne donc aussi très bien sur les peaux ayant tendance à faire des rougeurs et pour la rosacée.


– PHA/ Poly Hydroxy Acids

Les PHA sont les derniers acides découverts. Ils sont aussi efficaces que les AHA et les BHA mais ils exfolient de manière plus douce. Ils ont un poids moléculaire plutôt important donc ils agissent principalement en surface de la peau et ils agissent aussi sur l’hyperpigmentation. Ils sont aussi de très bons ingrédients humectants (= ils retiennent l’hydratation de la peau). Ils sont anti-inflammatoires et ont des propriétés antioxydantes, donc ce sont des ingrédients anti-âge efficaces.

Pour quels types de peaux? Ils sont parfaits pour les peaux sensibles qui ont du mal à supporter les AHA et les BHA. Mais ils conviennent à tous les types de peau.

Les différents PHA:

– L’acide lactobionique: Dérivé du lactose, il est hydratant, antioxydant et apaisant.

– Le galactose: C’est un ingrédient qu’on retrouve naturellement dans les couches profondes de la peau. Il a une action sur la production de collagène.

– L’acide gluconique ou gluconolactone: Comme le galactose, c’est un actif présent naturellement dans les cellules cutanées. Il est antioxydant et anti-inflammatoire.L'acide de fruits (AHA), propriétés et utilisation :


A QUOI SERVENT LES ACIDES DE FRUITS (AHA) ? Les AHA sont généralement utilisés pour leurs puissantes propriétés exfoliantes et antioxydantes (en fonction du dosage). L'action exfoliante s'explique par la présence d'acides de fruits, ce qui permet un peeling cutané sans grain ni action mécanique. Ce peeling aide à la fois à resserrer les pores de la peau et à éliminer efficacement les impuretés et les peaux mortes. La peau respire alors mieux et se régénère plus rapidement. Les AHA sont également de puissants antioxydants capables de lutter contre les radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré de la peau. L'origine de la formation des radicaux libres peut être très variée : pollution, tabac, rayons solaire, stress, certains médicaments, etc... Les AHA sont des ingrédients haut de gamme dans vos cosmétiques maison, pour protéger et embellir votre peau. L'avis de notre pharmacien : Les AHA ou acides alpha-hydroxylés sont des acides issus de fruits (citrons, mûres, pommes et raisins). Ce sont principalement des acides citriques, lactiques, maliques, tartriques et glycoliques. Ces actifs possèdent des propriétés antioxydantes et exfoliantes exceptionnelles.


PROPRIÉTÉS ET BIENFAITS DE L'ACIDE DE FRUITS (AHA)

  • Effet « peeling » et régénérant cellulaire puissant

  • Augmente l'élasticité et l’hydratation de la peau

  • Estompe les rides

  • Diminue les taches pigmentaires et les imperfections de la peau

  • Purifie la peau : élimine l'excès de sébum


POUR QUEL TYPE DE PEAU

Peaux matures et ridées

  • Peaux grasses et à problèmes

  • Peaux pigmentées

  • Peaux ternes et fatiguées

Les acides dans sa routine de soin:

Les produits aux acides exfoliants sont très efficaces mais ils demandent quelques précautions d’emploi : – y aller progressivement, surtout si on n’a pas l’habitude d’utiliser des acides. On privilégie des formules douces, avec une concentration pas trop élevée au départ (on ne démarre jamais directement avec un peeling dosé à 30% !) et on peut aussi les appliquer seulement quelques fois par semaine pour commencer. Une fois que la peau est habituée, on peut passer à la vitesse supérieure, ou rester à ce rythme si on voit des bons résultats avec.

– bien hydrater sa peau pendant qu’on utilise des acides. Une peau mal entretenue sera plus sensible aux acides et en profitera moins. Donc pas d’impasse sur le sérum et la crème hydratante pendant le traitement!

hyper important: pendant qu’on utilise son traitement aux acides, il faut impérativement se protéger du soleil (oui, même en hiver)(et c’est non négociable!). Les acides exfoliants sont très efficaces contre les méfaits causés par les rayons UV mais ils rendent malheureusement la peau plus sensible au soleil. On ne commence donc pas son traitement d’acides en plein été si on a décidé de partir 3 semaines à la plage. Et on applique une crème solaire pendant toute la durée du traitement (minimum SPF 20, idéalement SPF 50 et oui, tous les jours, même s’il fait gris! Les UV sont là toute l’année.).

– on n’applique pas son produit aux acides sur une peau mouillée. La peau mouillée ou même humide favorise l’irritation avec les acides, on attend donc que la peau ait séché avant d’appliquer son produit (au moins quelques minutes, voire 30 minutes si on veut être sûr).

– les produits aux acides sont plus efficaces sur une peau avec un pH bas. Donc, dans l’idéal, on l’applique juste après avoir nettoyé (et séché !) son visage avec son nettoyant à bas pH. Appliquer d’autres produit entre va faire remonter le pH de votre peau, rendant les acides moins efficaces.

– il est conseillé d’attendre un peu que son produit aux acides ait séché avant de passer au reste de sa routine. Pour ma part, j’attends toujours quelques minutes (parfois jusqu’à 20 minutes selon les produits) pour permettre au produit d’agir plus efficacement.

– éviter l’utilisation de gommages à grains pendant le traitement aux acides. La peau est suffisamment exfoliée, pas besoin d’en rajouter!

– on peut utiliser des acides toute l’année si on le supporte, surtout après 35 ans. Pour les peaux plus sensibles (et si avez moins de 30 ans), faire un traitement aux acides 2 fois par an, au printemps et à l’automne, me paraît déjà un bon début.

– on peut appliquer un produit aux acides matin et soir si on le supporte, tout dépend de la concentration du produit. Du moment qu’on n’oublie pas d’appliquer religieusement sa protection solaire tous les jours et que la peau ne présente pas de signes d’irritation, pas de souci. Si on veut l’appliquer une seule fois par jour, c’est généralement le soir qui est le plus indiqué.





© 2016  by bodyliftexpert